AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Critiques BLOG

Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin59
Admin
Benjamin59

Messages : 428
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 32
Localisation : 59 (Nord)

MessageSujet: Critiques BLOG   Mar 31 Aoû - 11:15



2.04: "Age Before Beauty"
2 483 000 téléspectateurs
- ♥♥ -

Je dois dire que j’ai trouvé cet épisode en peu en dessous des précédents, je crois que SyFy devrais éviter de parler du même sujet dans ses séries. En effet deux séries de cette chaîne ont abordés en peu de temps l’effet du vieillissement subit. Cet épisode ainsi que le 1.05 d’Haven.
Le sujet ne m’intéresse pas vraiment à la base, j’ai l’impression de voir du déjà vu avec celui-ci donc j’ai vraiment eu beaucoup de mal à m’intégrer à l’épisode.
Ce qui aura finalement permis de ne pas décrocher totalement c’est certainement Myka, une fois de plus on découvre une nouvelle facette de sa personnalité qui m’a vraiment beaucoup plût. Garçon manqué pendant son enfance (toujours un peu d’ailleurs) la voilà obligé de s’infiltrer dans le monde très fermé du mannequinât. J’ai beaucoup aimé les scènes séance photo, personnellement j’ai trouvé Myka absolument magnifique, j’aime beaucoup le passage ou finalement elle prend conscience de sa beauté. Le passage ou Pete lui dit ce qu’il pense d’elle est très touchante également. J’avoue que pour une fois j’ai était très surprit, je n’avais pas vu les choses tourner de cette façon, que ce soit pour l’artefact mais également le responsable de tout ceci.
Les passages de Myka en vieillarde étaient très réussis, j’ai était touché quand on constate qu’Artie refuse de rentrer dans la chambre, on comprend qu’il tient à elle et ne veut pas la voir mourir. J’ai l’impression que depuis le début de cette seconde saison on appuie fortement sur le côté familiale, au départ je trouvais cela un peu exagérer, mais finalement cela ne me pose plus de problème
Concernant l’intrigue de transition, elle était une fois de plus centrée sur Artie et Claudia. Ils forment un excellent duo, j’aime beaucoup leurs scènes ensemble, ils finissent d’ailleurs toujours par me faire rire. Claudia à un rendez-vous qui tourne rapidement au carnage. Artie en est un peu la cause avec ce qu’il lui avait dit quelques minutes plus tôt. J’aime bien la relation père - fille entre eux. Il lui donne des conseils et organise un second rendez-vous.
Il est clair que cette intrigue n’a absolument rien apporté à l’épisode, mais j’aime beaucoup ce procédé. On apprend à mieux connaître les personnages, et cela rend la série un peu plus légère. Il est clair que « Warehouse 13 » n’est pas une grande série, mais elle est idéale pour se relaxer, c’est d’ailleurs pour cela que je l’affectionne tant au final.
Sinon pas de Leena et de Mme Frederic en vue, j ‘espère les revoirs très rapidement, surtout pour connaître les conséquences de « l’exorcisme » de Leena.
Au final: Bien qu’un peu en dessous des épisodes précédents, celui-ci se laisse savourer et apprécier. J’espère tout de même revoir très rapidement H.G Wells car ce personnage m’intrigue fortement…